Album – The Cranberries – To the Faithful Departed (1996)

Le groupe de pop rock Cranberries s’est formé à Limerick City, en Irlande, en 1990. Les membres du groupe sont : la chanteuse Dolores O’Riordan, le guitariste Noel Hogan, le bassiste Mike Hogan et le batteur Fergal Lawler. Renommés pour leur son de guitare “Indie” ainsi que l’empreinte vocale Celtique de leur chanteuse, les Cranberries remportèrent un succès fulgurant au début des années 90. Ils ont vendu plus de 40 millions d’albums dans le monde entier et sont mieux connus pour leurs tubes «Linger», «Zombie» et «Dreams». Leur premier album s’est vendu à plus de 5 millions d’exemplaires aux États-Unis et fut classé numéro 1 dans plusieurs pays autour du globe y compris le Royaume-Uni.

Les débuts du groupe : 

À l’origine, le groupe se nomme Cranberry Saw Us. Les frères Noel et Mike Hogan (guitare et basse, respectivement) ont formé le groupe à Limerick, en Irlande, avec le batteur Fergal Lawler en 1990. Après le départ du chanteur original du groupe, Niall Quinn, le trio plaça une annonce pour trouver une chanteuse. Dolores O’Riordan répondit à l’annonce et auditionna en écrivant des paroles et des mélodies à certaines des démos déjà existantes du groupe. Quand elle revint avec une version approximative de “Linger”, le groupe fut séduit l’engagea sur place. Peu de temps après son entrée, le groupe enregistra une bande de démonstration et la vendit dans des magasins de disques dans toute l’Irlande. Une fois la version originale de 300 copies épuisée, le groupe tronqua son nom pour Cranberries et envoya une autre bande de démonstration, qui présentait les premières versions de “Linger” et de “Dreams” à des maisons de disques. La cassette fut enregistrée aux Xeric Studios dirigés par Pearse Gilmore, qui deviendra plus tard leur manager. Au moment de la sortie de la cassette, tous les membres étaient encore à la fin de leur adolescence.

La bande de démonstration attira l’attention de l’industrie de la presse et de l’enregistrement britannique, et il y a eu bientôt une guerre d’enchères entre les principales maisons de disques du pays. Finalement, le groupe signa avec Island Records. Les Cranberries choisirent le studio de Gilmore qu’ils prirent comme producteur pour enregistrer leur premier single, «Uncertain». Le titre se révéla prophétique, car le groupe était effectivement mal à l’aise sur le single, ce qui leur donna de mauvaises critiques dans la presse, en plus des tensions entre le groupe et Gilmore. Avant qu’ils ne fassent leurs débuts en 1992, les Cranberries découvrirent que Gilmore avait signé un accord secret avec Island pour améliorer ses studios. Les tensions au sein du groupe devinrent si grandes que le groupe faillit se séparer. Mais au lieu de cela, les Cranberries décidèrent d’écater Gilmore pour embaucher Geoff Travis de Rough Trade en tant que nouveau manager et Stephen Street, qui avait déjà travaillé avec les Smith comme producteur.

Everybody Else Is Doing It, So Why Can Not We ? : est sorti au printemps 1993, suivi du single “Dreams”. Au départ, ni l’album ni le single n’attirèrent beaucoup d’attention, et il en fut de même pour deuxième single, “Linger”. Au cours de l’été et de l’automne 1993, le groupe partit en tournée aux États-Unis, en première partie des groupes The The et Suede. Souvent, les Cranberries reçurent un accueil plus chaleureux que le groupe présenté en tête d’affiche. Ces spectacles live remarqués conduisirent MTV à mettre “Linger” en forte rotation dans sa programmation. À la fin de l’année, le single était sur le point de devenir un succès. Finalement, le single atteignit la 8ème place sur les Charts des U.S.A., et l’album devint double platine. Everybody Else et “Linger” commencèrent à décoller en Grande-Bretagne au début de 1994 ; L’album atteignit la première place pendant l’été.

Dolores O’Riordan épousa le directeur de la tournée du groupe, Don Burton, lors d’une cérémonie très médiatisée en juillet 1994. Le mariage, ainsi que les vidéos du groupe, ont mis l’accent sur la chanteuse en tant que point focal du groupe. La position d’O’Riordan dans le groupe a continué à s’assoir avec la sortie à l’automne du deuxième album du groupe, No Need to Argue.

No Need to Argue (1994) : Doté d’un son un peu plus difficile et plus rationalisé, l’album, encore produit par Stephen Street, débuta au sixième rang sur les chars des États-Unis et finalement dépassa son prédécesseur. En un délai d’un an, il devint triple platine, engendrant le titre phare qui devint N°1 “Zombie” et “Ode to My Family” qui fut classé N°11.

Au cours de la tournée de No Need to Argue, les rumeurs ont commencé à faire circuler que O’Riordan allait quitter le groupe pour poursuivre une carrière solo, ce que le groupe a réfuté avec véhémence. Néanmoins, les rumeurs persistèrent jusqu’à ce que les Cranberries commencent à enregistrer leur prochain album avec le producteur Bruce Fairbairn, qui avait précédemment travaillé avec Aerosmith. L’album résultant, To the Faithful Departed, était un album plus orienté vers le rock.

To the Faithful Departed (1996) : Le changement de producteur engendre un résultat étonnant ; le son donné par Stephen Street était en parfait accord avec le style du groupe, mais le travail de Fairbairn est différent. O’Riordan, quant à elle, décide de devenir une porte-parole engagée de sa génération, reprenant complètement l’écriture de certains morceaux. Le titre des chansons en dit d’ailleurs beaucoup sur ses opinions : «War Child», «I Just Shot John Lennon», ainsi que «Bosnia». Il y a aussi «Salvation», chanson qui prêche contre la dépendance à l’héroïne. L’album est entré dans les charts à la sixième place, mais son premier single, “Salvation”, n’a pas réussi à devenir un succès du même niveau que “Zombie”, “Linger” ou “Ode to My Family”. L’album a quand même été certifié platine, mais c’est un peu décevant quand on considère le statut de leader de ce groupe de rock au milieu des années 90. L’album est dédié à Danny Cordell, un ami du groupe, et à Joe, grand-père de Dolores O’Riordan, morts tous les deux cette année-là. Randy Raine-Reusch participe à l’excellent “Free to Decide” où il joue du khène (un instrument polyphonique de la famille des orgues à bouche originaire de l’Asie du Sud Est).  

Au cours de l’automne 1996, le groupe annule sa tournée australienne et européenne, suscitant une autre rumeur sur la question de savoir si O’Riordan était sur le point de lancer une carrière solo.

Bury the Hatchet (1999) : quatrième album studio du groupe, l’album s’est vendu à 377 000 exemplaires en avril 2007 et a reçu une certification or le 2 juin 1999 au U.S.A. C’est le premier album publié par le groupe après leur première pause datant de 1996. Dolores avait pris le temps de se soigner contre les maladies induites par le stress, et a également eu son premier enfant, Taylor, pendant cette période. Ce dernier inspire certaines des pistes de l’album, principalement sur “Animal Instinct” et “You and Me”. Les thèmes des chansons varient de la maternité et des enfants au divorce et à la maltraitance des enfants. La couverture de l’album a été conçue par Storm Thorgerson. À réécouter : le tube “Just My Imagination”.

Wake Up and Smell the Coffee (2001) : est le cinquième album studio des Cranberries. L’album s’était vendu à 170.000 exemplaires aux États-Unis en avril 2007. Dans le monde entier, l’album s’est vendu à 1.300.000 exemplaires en 2002. “Wake up and smell the coffee” est une expression populaire signifiant « réveille-toi ! » (dans le sens de « cesse de rêver et agis »). C’est le seul album du groupe chez MCA Records. Ils ont été transférés sur le label MCA après la fusion de PolyGram (propriétaire de leur Label précédent, Island Records) avec Universal Universal Music Group de MCA en 1999. En 2003, peu de temps après la publication d’une compilation des succès majeur, Stars : The Best de 1992-2002, les Cranberries déclarent officiellement qu’ils faisaient une pause. Cela a finalement donné à O’Riordan le temps dont elle avait besoin pour travailler sur son album solo Are You Listening qui est sorti en 2007. En 2009, O’Riordan a sorti son deuxième album solo, No Baggage. Au même moment, les Cranberries se sont réunis pour une tournée nord-américaine qui a continué dans toute l’Europe en 2010. Plusieurs albums live sont également sortis en 2010.

Roses (2012) : En 2011, le groupe a commencé à travailler sur un nouvel album à Toronto avec le producteur de longue date Stephen Street. L’album résultant, Roses, est paru en mars 2012. Une tournée de soutien a suivi, enregistrée pour la postérité sur le Live 2012, enregistrée au Hammersmith Apollo de Londres et sorti au début de l’année 2013. À la fin de l’année, O’Riordan a effectué un concert du Nouvel An À Limerick avec un quatuor à cordes du Irish Chamber Orchestra. Inspiré par l’interprétation classique du son de Cranberries, elle s’approcha du groupe avec une idée pour célébrer leur anniversaire d’argent. Le résultat fut un album complet comprenant des interprétations de quatuors à cordes des plus grands succès du groupe.

Something Else (2017) : le septième album studio du groupe de rock alternatif The Cranberries sort en ce moment chez BMG. L’album, qui comprend des versions orchestrales de dix singles précédemment sortis et trois nouvelles chansons, a été enregistré avec l’Irish Chamber Orchestra de l’Université de Limerick.  Le single principal de l’album, une version acoustique du hit “Linger” sorti en 1993, est sorti le 16 mars 2017. Le même jour, “Why” a également été publié.

Discographie :

Everybody Else Is Doing It, So Why Can’t We? (1993)
No Need to Argue (1994)
To the Faithful Departed (1996)
Bury the Hatchet (1999)
Wake Up and Smell the Coffee (2001)
Roses (2012)
Something Else (2017)

Voir sur YouTube : “The Cranberries – Free To Decide” par Sahail’away ; “The Cranberries – Linger” ; “The Cranberries – Just My Imagination” et “The Cranberries – Ode To My Family” par TheCranberriesVEVO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *