Oldtimer – Alfa Romeo 2000 GT Veloce (1970-77)

Le coupé de Bertone restait dans les années 70, comme le cabriolet de Pininfarina, une des institutions les plus solidement établies chez Alfa Romeo. Bertone l’avait redessiné en 1963, et avec un succès complet, ce qui n’avait rien d’étonnant puisque le styliste du carrossier était à cette époque Giorgio Giugiaro.

Un coupé inamovible : 

Comme le précédent, né avec la Giulietta, le nouveau coupé survécut à tous les bouleversements dans le catalogue de la marque. On le verra dans de nombreuses versions, 1600, 1300 et 1750, mais le constructeur gardait le meilleur pour la fin, avec la 2000 GT Veloce présentée en 1970. Le coupé reprenait la mécanique de la berline 2000 qui avait succédé quelques mois plutôt à la 1750. La berline avait une carrosserie redessinée mais cette opération avait été jugée superflue pour le coupé de Bertone qui restait, après sept ans de carrière aussi jeune qu’au premier jour.

Aussi brillant qu’infatigable : 

La mécanique de 2 litres donnait au coupé GTV des performances plus brillantes que jamais avec les qualités traditionnelles des Alfa Romeo : légèreté et précision des commandes, avec un moteur aussi brillant qu’infatigable et cette sensation inimitable d’une machine toujours prête à rouler, parce-qu’elle aime ça. Mais dire que dans les moteurs de la GTV coulait le sang de moteurs de course n’est rien de bien concret. En fait, c’est un rappel de la fidélité de la firme milanaise à la technique introduite en 1925 par Vittorio Jano. Des perfectionnements constants et progressifs de ses moteurs  pour la compétition automobile : deux arbres à cames en tête qui commandent directement les soupapes, chambres de combustion hémisphériques fraisées et culasse en aluminium, une solution étudiée pour des moteurs de course et adoptée sur des moteurs de série.

Caractéristiques techniques : 

Moteur : 4 cylindres en ligne, 8 soupapes ; Position : longitudinal AV ; Alimentation : 2 carburateurs double corps ; Cylindrée : 1962 cm3 ; Puissance maxi : 132 ch à 5500 tr/mn ; Couple maxi : 182 Nm à 3000 tr/mn
Transmission : AR ; Boîte de vitesses : 5 rapports
Poids : Données constructeur (kg) : 990
Roues : Freins Av-Ar : Disques
Performances : Vitesse maxi : 193 km/h ; 400 m DA : 16″6 ; 0 à 100 km/h : 9″2
Dimensions : Longueur : 4080 mm ; Largeur : 1580 mm ; Hauteur : 1310 mm

Prix du véhicule neuf en 1971 : 26.000 Francs soit 27.852 € avec 602% d’inflation cumulée sur la période.
Cote actuelle : 30.000 €

Ci-dessous Photos extraites des Brochures Alfa Romeo 1973

Rétroactu 1971 – Série TV : Le Voyageur des Siècles (1971)

Quelques évènements de l’année 1971 :

10 janvier : Décès de Coco Chanel (couturière et modiste française).
15 janvier : Inauguration du haut barrage d´Assouan sur le Nil.
31 janvier : La mission américaine Apollo 14 part pour la lune. L’atterrissage a lieu le 5 février. C’est la huitième mission du programme Apollo, et c’est la troisième à se poser sur la Lune.
2 février : Convention de Ramsar relative à la conservation des zones humides.
5 février : Grande-Bretagne : Faillite de Rolls-Royce ; le gouvernement prend le contrôle des activités aéronautiques de la marque. Italie : Violents affrontements entre gauchistes et communistes à Rome ; nouveaux heurts à Catanzaro. Lune : Apollo 14 : Shepard et Mitchell atterrissent près du cratère de Fra-Mauro à 20 h 18.
7 février : Suite à un référendum, les femmes obtiennent le droit de vote en Suisse.
9 février : USA : Violent tremblement de terre dans le sud de la Californie ; 62 morts, 850 blessés. À 22 h 5 (heure française), la cabine Apollo 14 amerrit dans le Pacifique, à Pago-Pago.
11 février : Traité interdisant de placer des armes nucléaires et d’autres armes de destruction massive dans les fonds des mers et des océans ainsi que dans leurs sous-sols.
15 février : Réforme monétaire au Royaume-Uni. Une livre sterling vaut désormais 100 pence. Disparaissent les shillings et les guinées.
19 février : Suisse : Genève : après trois ans de discussions, le CERN décide la construction du grand accélérateur de particules.
21 février : USA : Succession de tornades dans le Sud ; 84 morts.
22 février : Hafez el-Assad prend les pouvoirs présidentiels en Syrie, approuvé par plébiscite le 12 mai. Il se rapproche de l’Égypte et envisage un projet de fédération arabe.
26 février : Décès de Fernandel (acteur et chanteur français).
6 avril : Décès d’Igor Stravinsky (compositeur et chef d’orchestre russe).
3 juillet : Décès de Jim Morrison (chanteur de rock américain du groupe The Doors).
6 juillet : Décès de Louis Armstrong (trompettiste et chanteur de jazz américain).
7 juillet : Le stationnement payant est instauré à Paris.
11 septembre : Décès de Nikita Khrouchtchev (homme politique soviétique).
15 août : Fin du « Gold Exchange Standard ». Effondrement du système monétaire issu des accords de Bretton Woods en 1944.
12 octobre : Mort de Gene Vincent (chanteur américain de rock ‘n’ roll).
12 octobre au 16 octobre : Le Chah organise sur les sites antiques de Persépolis et Pasargades des cérémonies fastueuses à l’occasion de la 2500 ans de la monarchie iranienne. Des dizaines de têtes couronnées, princes, présidents et chefs de gouvernement sont présents.
30 novembre : L’Iran s’empare de trois îlots dans le détroit d’Ormuz et contrôle ainsi la sortie du Golfe Persique.
14 novembre : La sonde américaine Mariner 9 est le premier satellite artificiel à se placer en orbite autour de la planète Mars.
27 novembre : La sonde soviétique Mars 2 s’écrase sur la planète Mars, devenant néanmoins le premier engin spatial à toucher cette planète.
2 décembre : Indépendance des Émirats arabes unis, le lendemain de l’abrogation des traités de protectorats qui les liaient à la Grande-Bretagne. Ils intègrent la Ligue arabe le 6 décembre et sont admis à l’ONU le 9 décembre.
3-16 décembre : Troisième guerre indo-pakistanaise.
10 décembre : Le prix Nobel de la paix est attribué à l’Allemand Willy Brandt.
22 décembre : Fondation de l’organisation humanitaire Médecins sans frontières. Élection de Kurt Waldheim au poste de secrétaire général des Nations unies.

Série TV : Le Voyageur des Siècles (1971) :

Le Voyageur des siècles est une mini-série de science-fiction française en quatre épisodes de 70 à 90 minutes, réalisée par Jean Dréville d’après un scénario de Noël-Noël et diffusée entre le 7 août 1971 et le 28 août 1971 sur la première chaîne de l’ORTF. Il s’agit d’un récit de paradoxe temporel.

En 1981, Philippe d’Audigné (Hervé Jolly) met au point, en se fondant sur les recherches de son grand-oncle François d’Audigné (Robert Vattier), une machine à remonter le temps qu’il appelle « chronosphère ». À bord de celle-ci, construite dans une caverne à Luzarches, il part rejoindre son grand-oncle en 1885.

Il emporte avec lui une autre de ses inventions, qui permet la visualisation des images passées qui se sont reflétées dans les miroirs. Parcourant ces images avec François d’Audigné, Philippe tombe amoureux de l’image d’une de ses ancêtres, guillotinée durant la Révolution française. Il décide donc de voyager vers 1788 et convainc son ancêtre de l’accompagner, dans l’espoir de rencontrer la femme de ses rêves et de la sauver, même si cela signifie utiliser la technologie des années 1980 pour empêcher la Révolution française…

Lien

Voir sur YouTube : “DVD Le Voyageur des Siècles – INA Editions” Ina.fr Officiel ; Mort de Fernandel : “Information Première : émission du 27 février 1971” par Ina Actu